NOS ANNONCEURS

3.6.12

Un homme tente de voler un vélo à un policier à Montréal

Attention, sarcasme devant!

Donc ici à Montreal depuis plus de 110 jours, les gens protestent dans la rue chaque soir. Au début, il s'agissait des étudiants qui protestaient contre la hausse des frais de scolarité. Mais depuis que le gouvernement provincial a passé une Loi limitant le droit de manifester, c'est une tout autre paire de manches. Bien entendu c'est un peu plus complexe mais en résumé, c'est ça.

Ce qui nous amène à cet incident au Parc Émilie-Gamelin le 20 mai dernier. Un policier et un citoyen on un échange verbal dont on ne connait pas le contenu. Malheureusement, l'échange est devenu très physique avec le citoyen qui se retrouve au sol inconscient, attaché et finalement transporté en ambulance à l'hôpital oû il se reveillera le lendemain. Il fut promptement accusé de tentative de vol de moins de $5 000 pour avoir tenter de voler le vélo du policier. Il s'agit d'une accusation criminelle.

L'homme en question est Sebastien Tranchard, un enseignant et physicien. Bien qu'il a assez de cervelle pour devenir physicien, il semble que la police de Montréal  croit qu'il est assez idiot pour tenter de voler un vélo à un policier armé, entouré d'une vingtaine de collègues et d'une centaines de témoins civiles, dont certains ont des caméras!

Je vous invite à regarder la vidéo et d'en tirer vos propres conclusions.


Gérald

7 commentaires:

MC Risorius a dit...

Ce qui m'attristre c'est qu'il soit accusé d'acte criminel, alors que l'on constate que c'est le policier qui à utilisé la technique de la roue dans les couilles délibérément et qu'il a empogné la roue pour simplement ne pas recevoir de coups et reprendre son équilibre. On peut faire dire ce que l'on veut, c'est le flic qui l'a agressé et un autre policier l'a presque tuer en le frappant par derrière. y'a pas de vol de vélo là ! Je fais du vélo depuis assez longtemps (4 saisons) pour connaitre cette technique de défense ( lève le gidon et vise les couilles avec la roue ! ) aussi bien qu'un skieur de fond connais la technique de retour rapide. Il devrait faire un rappel et accusé le premier policier d'attaque aux parties génitales pouvant causé de grave dommage si les testicules sont touché et pour attaque à main armé non justifier de la part du second policier causant un trauma. Cette seconde attaque ne justifiais en aucun cas de la force mais de l'observation. Il y a bavure et cette bavure à été blanchie par la justice c'est ça le pire ! La ville de Montréal devrais avoir honte de sa justice.

MC Risorius a dit...

Erratum - correctif : a utilisé, empoigné,rappel = Mise en appelle, accuser, causer, justifiait, a été, ... oups.

Anonyme a dit...

test

Anonyme a dit...

test

assistance informatique chelles a dit...

Trop forte cette vidéo :-)

Florence a dit...

C'est un petit bijou la vidéo !

Anonyme a dit...

Beaucoup de raisons peuvent amener quelqu’un à vouloir voir dans le noir. Les chasseurs, les amoureux de la nature ou encore des personnels des services de sécurité peuvent par exemple ressentir ce besoin pour leur passion ou leur profession. Quoi qu’il en soit, ces personnes doivent obligatoirement se munir d’un dispositif de vision nocturne pour trouver satisfaction.

Ces types d’appareils, aussi appelés Amplificateurs de lumière résiduelle (ALR), utilisent différentes méthodes d’imageries pour permettre de percer l’obscurité. Il en existe de nombreuses sortes sur le marché qu’il en devient difficile de faire un choix.
Pour l’heure, nous vous proposons cet article qui va vous donner diverses informations utiles à propos de ces dispositifs. Au terme de ce document, nous allons également vous fournir la liste des meilleurs appareils d’amplifications de lumière résiduelle de cette année.
Les dispositifs à vision nocturne sont en fait des appareils optico-électroniques qui permettent de voir en pleine obscurité en amplifiant la lumière aux alentours. Contrairement aux télescopes ou aux jumelles, ils n’ont pas été conçus pour voir très loin. La plupart des modèles n’offrent d’ailleurs pas de zoom.
Pour « illuminer les nuits les plus noires », ces appareils sont généralement équipés de capteurs photoélectriques très sensibles qui accentuent la réflexion de la lumière pour offrir une vision presque comme au grand jour. Cependant, il en existe aussi qui utilisent des rayons infrarouges. Les derniers modèles combinent ces deux procédés pour un meilleur résultat.
Il n’y a pas vraiment de « type » de dispositif à vision nocturne. Ils sont classés selon la technologie qu’ils utilisent. À ce jour, on distingue quatre générations d’appareils à vision nocturne qui ont chacun des méthodes d’amplifications de lumières résiduelles différentes.
Ces appareils sont les plus vendus du fait de leur prix abordable. Ils sont également assez faciles à utiliser et offrent d’assez bonnes performances. Ces dispositifs détectent et amplifient la lumière ambiante dans presque toutes les conditions climatiques. Ils sont les préférés des amateurs de safari nocturnes et des randonneurs de nuit.
Ces appareils sont les modèles les plus utilisés par les services de sécurité et les forces de l’ordre. Bien plus chers que les dispositifs de première génération, ils offrent de meilleures performances que ces derniers. D’ailleurs, ils « illuminent » une plus grande distance et permet d’identifier un objet à plus de 200 m.
Ces appareils offrent des images de meilleure qualité que les modèles de deuxième génération. Ils sont donc aussi plus couteux que ces derniers. Ils sont équipés d’un système d’amplification avec filtre chimique qui éclaircit encore plus l’obscurité. En outre, ils ont été conçus pour ajuster automatiquement leurs paramètres selon l’intensité de la lumière ambiante.
Ces appareils sont les plus haut de gamme, ils offrent une qualité d’image inégalée. Ils sont donc également les plus chers. Ces modèles sont employés par l’armée de nombreux pays et quelques personnes fortunées. Ils offrent les meilleures performances dans les milieux à très faible luminosité.
Les aspects des dispositifs à vision nocturnes

Choisir un dispositif à vision nocturne puisqu’il faut prendre en compte la génération et la forme de l’appareil à acheter. Les modèles peuvent se présenter sous diverses formes qui permettent des utilisations spécifiques.
– Les jumelles à vision nocturne sont des modèles largement utilisés pour la surveillance des animaux en pleine nuit. Ils offrent généralement un zoom de 4X et peuvent voir jusqu’à 600 m selon la génération de l’appareil.

– Les appareils monoculaires à vision nocturne qui sont moins chers que les jumelles, mais peuvent être utilisés comme ces dernières et avancent des performances assez similaires.

– Les lunettes de visée à vision nocturne qui sont utilisées par les militaires et quelques amateurs de paintball et d’airsoft.