NOS ANNONCEURS

26.2.07

COMMENT DÉMONTER UN PÉDALIER À TROIS PIÈCES

Il existe trois types de pédalier pour les vélos. Le pédalier en un morceaux qu'on retrouve en général sur les BMX et les vélos de bas de gammes, le pédalier en trois morceaux et le pédalier en cartouche. Les deux derniers sont en général de la même grosseur et sont interchangeable dans les mêmes cadres de vélo.

Aujourd'hui, on va démonter un trois pièces. Ce genre de pédalier est très commun, on le retrouve sur la plupart des vélos depuis plus de cent ans. Lorsque vous prennez un bras de pédalier et qu'il bouge en unisson avec l'autre de façon latéral, il se passe des choses pas trop bonnes à l'intérieur. Des roulements trop usés, un manque chronique de graisse, des pièces de roulement pas serrées ou un nid d'abeille(Ça m'es déjà arrivé!).

Le pédalier est assez simple. Vous avez l'essieu avec deux bagues de roulements, deux couronnes de roulement à billes, deux pièces qui emboitent le tout("bearing cups") et une bague écrou pour serrée l'assemblage en place.


(cliquez sur la photo pour une plus grande image)

1- Les outils nécessaires sont les suivants: Une paire de pince de plombier, un "ratchet" avec une douille de 14mm et un outil à bras de pédalier. Le dernier est un incontournable pour enlever les bras de pédaliers, il n'existe aucune autre façon.

2- Enlever le capuchon en plastique qui est par-dessus l'écrou du bras. Allez-y mollo, si ça casse vous allez perdre beaucoup de temps à gratter pour le sortir de là.

3- Enlevez l'écrou avec la douille de 14mm.

4- Inserez l'outil de bras de pédalier en le vissant jusqu'au fond. Utilisez les pinces s'il le faut.


5- Tenez le bras de pédalier et tournez la poignée de l'outil. Le bras devrait s'enlever tout seul.

6- Faite la même démarche sur le coté gauche.

7- Enlevez l'écrou du boitier qui tient le pédalier en place. Communément appelé "lockring" ici.

8- Faite une prière pour pas que ce morçeau soit pris solide! Vous avez maintenant devant vous la "bearing cup" du coté gauche sans le "lockring" et vous allez devoir l'enlever pour avoir accès à l'essieu et les roulements à billes.


9- Avec les pinces de plombier, prennait la pièce et tenez là fermement. Dévissez normalement tout en étant prudent de ne pas abîmer les filets de la pièce.

10- Bon, vous avez maintenant accès à l'essieu et les roulements à billes. Sortez tout ça et placez les dans un endroit sécuritaire.

11- Toujours avec les pinces de plombier, prenez fermement la pièce sur le coté droit et allez dans le sens de l'aiguille d'une montre pour la dévisser. Soyez prudent, il n'y a pas une très grande surface pour vos pinces et il est très facile de glisser de la pièce et de se pincer les mains sérieusement. Ayoye maudite marde!

12- Inspectez toutes les pièces. Si vous voyez des petits trous dans la ligne de roulement de l'essieu ou les "bearing cups", vous êtes à quelques kilomètres de la phase terminal pour vos roulements à billes. Des billes tombent trop facilement de la couronne? Elle sont trop usées et doivent être remplacées. Nettoyez tout de façon religieuse, appliquez de la bonne graisse verte et faites le même processus en sens inverse pour réassembler votre pédalier. Bien entendu, vous n'aurez pas à utiliser l'outil à bras de pédalier.

Faites attention, il y a un sens à l'essieu. Le coté droit est celui oû la distance entre la bague de roulement et la vis est plus grande. Les engrennages de la chaine sont sur le coté droit, donc l'essieu doit être plus long sur ce coté.

Bonne chance et gardez vos mains sales!

À la prochaine.
Gérald

19.2.07

REVUE D'EXPODIUM OU LE 5IEME SALON DU VÉLO

5ième Salon du Vélo et du Cyclotourisme


J’assistais samedi dernier pour la première fois à cette exposition et je dois admettre que j’ai bien aimé l’expérience. Bien que j’avais une accréditation de presse, j’ai tout de même payé le $10 qu’on demandait à l’entrée afin de pouvoir vous donner une réelle évaluation de l’événement. Il n’y a pas de substitut à sortir $10 durement gagné de sa poche.


Mis à part la chance de déguster un peu de printemps artificiel, le salon offrait une multitude d’exposants tous aussi intéressants les uns que les autres avec un minimum de kiosques pas rapport, genre vendeur de linge à laver les lunettes. Ces kiosques étaient remplacés par des organismes à bonnes causes comme la lutte au cancer et le bon Dieu dans la rue. Une bonne chose pour ces organismes et je dois souligner la présentation très originale de demoiselles avec leurs sous-vêtements par dessus leurs vêtements pour promouvoir la lutte au cancer sous la ceinture. Fallait être là pour comprendre…

Bon passons au choses sérieuses. Plusieurs fabricants et détaillants étaient représentés comme Look, Marinoni, Procycle avec sa gamme Rocky Mountain, Intercycle, Kuota, Shimano, Gary Fisher, Free Agent, KHS, Louis-Garneau, et j’en passe. L’absence de Norco a été remarqué par plusieurs. Les Vélos à position allongés étaient très présent avec les gens de 1HP Cycles, Bluevelo, duo bike avec leurs taxis à pédales et bilee avec son vpa de fabrication Québecoise. La monté du vélo assisté électrique était aussi représenté par Vélo Branché de Montréal avec plusieurs modèles. La piste d'essai était un outil formidable pour l'essai de ces engins.


Plusieurs organisme de vélos étaient aussi présents comme Techno Cycle, l'académie cycliste du Québec, plusieurs club vélo ainsi que l'ADSMQ qui travail pour promouvoir la création de sentier pour vélo de montagne. Bin oui, les sentiers au Québec commence à disparaitre malgré toute la place qu'on a. Faut voir à les conserver.


Ce salon est un endroit rêver pour préparer vos excursions à vélos pour l'été. Tout le Québec est représenté, de Mascouche en passant par la Beauce et le centre du Québec. Même le Maire de Venise-en-Québec était sur place pour promouvoir sa région. Les promoteurs de région cyclotouriste ne se limitait pas au Québec. La Ville de New-York, Londres, le Vermont et même la Martinique étaient représentés.

Il y avait également de l'animation toute la journée avec des démonstrations de trial par Ryan Leech, un spectacle de mode cycliste et des conférences toute la journée sur des sujets divers reliés au cyclisme.

Les commentaires récoltés des visiteurs étaient en majorité positifs sur l'évènement en général. Les gens de montagne trouvaient qu'il y avait trop de vélo de route et les gens de route trouvaient qu'il y avait trop de vélo de montagne. Moi je trouvait qu'il n'y avait pas assez de vélo genre cruiser! Bon on peut pas plaire à tout le monde. Une remarque interessante est d'un jeune homme qui était prêt à dépenser de l'argent, mais qui n'a finalement réussi qu'a dépensé $4.

En bout de ligne, je n'ai pas trouvé personne qui n'en avait pas eu pour leur $10. Alors je vous garanti que j'y retourne l'an prochain pour faire passer l'hiver un peu plus vite d'une journée et de vous rapporter d'autres nouvelles. Gardez un oeil sur le blog pour d'autres articles, j'ai rencontré des gens et des choses intéressantes au salon, comme cette fantastique ligne de linge de vélo pour femme fabriquée au Québec par KSL créations.

Félicitations aux promoteurs, ils méritent d'être encouragé l'année prochaine.

À bientôt

Gérald

12.2.07

COMMENT ENLEVER UNE ROUE DE VÉLO


Ok, quand on est mécano on ne réalise pas que parfois le monde ne savent pas comment faire certaines choses qui sont pas mal simple à la base. L'exemple parfait est comment enlever une roue. Si vous savez pas comment, ceci est l'article pour vous. On va commencer par la roue avant.

La roue avant la plus simple à enlever est celle d'un vélo à une vitesse qui n'a pas de frein à l'avant. Simplement défaire les boulons et enlever la roue de la fourche. Pour une roue avec frein, vous devez dégager les freins avant de pouvoir enlever la roue. C'est sûr que s'il n'y a pas d'air dans votre pneu, vous aurez pas besoin de faire ça. Par contre, la roue voudra rien savoir de retourner dans la fourche avec le pneu gonfler à bloc! La façon la plus facile est d'enlever un sabot de frein, ou un "pad" de brake, du frein avant. Plus facile de réajuster un pad que le frein au complet. La seule chose à vérifier lorsqu'on réinstalle la roue est de s'assurer que le vélo est au sol pour être certain que la roue sera bien centrée dans la fourche en mettant un peu de poids dessus lorsqu'on serre les boulons. une roue avant pas centrée, ça affecte la tenue de route sérieusement.

Pour la roue arrière, il existe trois type principal. La roue à frein retropédalage( Une vitesse, brake en pédalant par en arrière), la trois vitesses et plus internes(Nexus, Sturmey Archer) et la roue à vitesses multiples avec dérailleur.

La roue à rétropédalage est assez simple. Il faut s'assurer de déconnecter le bras de frein qui est attaché au cadre sur le coté gauche avant de faire quoi que ce soit. Laissez vis et boulons après la bracket pour rien perdre. Dévissé les boulons de la roue et poussez la chaine hors de l'engrenage du pédalier pendant que vous sortez la roue.

La roue à vitesses internes s'enlève de la même façon. La seule différence est que vous devez disconnecter le câble de vitesse connecté au mécanisme sur le moyeu de la roue.

La roue à dérailleur demande que la chaine doit être placé sur le dernier engrennage près du cadre. Dévissez les boulons de la roue, glissez la vers l'avant tout en poussant sur le dérailleur pour dégager la chaine. Dans tout les cas de roue à vitesses multiples, vous devez défaire un pad de frein. (Hmmm, jolie mélange franglais ici...)

Pour réinstaller la roue, reposez la chaine sur tous les engrennages avant de l'insérer dans le cadre. Dans le cas de la roue à dérailleur, sur le dernier engrennage. Entrez le coté droit de l'essieu bien au fond pour la roue à dérailleur et pour avoir une bonne tension dans la chaine avec les autres. Serrez le boulon droit lorsque vous êtes satisfait. Ensuite, regardez la roue vis a vis du cadre près du pédalier. Alignez la roue avec une main et serrez le boulon gauche avec l'autre. Votre roue arrière devrait être maintenant sécurisée en place et droite. Il ne reste qu'à reconnecter les cables, bras de frein ou pad de frein.

Pas plus compliqué que ça. :)

À la prochaine.

Gérald

10.2.07

COMMENT TRANSFORMER UNE LUMIÈRE DE VÉLO AVEC UNE DIODE BLANCHE POUR UN DOLLAR


J'ai en ma possession quelques vieilles lumières de vélos chromées. Elles sont très belles, mais pour la qualité de l'éclairage, c'est pas fort! Connecté à des batteries ça dure pas longtemps et un dynamo...on oublie ça. L'énergie d'un dynamo n'est ni gratuite, ni constante. Les diodes par contre sont très brilliantes et la consommation d'énergie est minime.

Entre dans notre histoire un petit tour à mon Dollarama favori cette semaine pour découvrir des petites lumières à lecture pour la modique somme de....un dollar, batteries incluses par dessus le marché. Mon idée initiale était de la démonter pour trouver une façon de l'incorporer dans mes vieilles lumières de vélo. Tout ça pour me rendre compte que la lampe à diode fait presque parfaitement dans le socle de la lumière. Voici comment j'ai fait:

1-Rassembler le matériel nécessaire
La lumière de vélo
La lampe à diode
Du ruban adhésif(dans ce cas ci, du ruban à baton de hockey, je suis de Montréal après tout!)
Une paire de pince

2- Enlever l'ampoule et son attache du socle de la lumière. Enlever la pince et coupez le bras d'attache de la lampe à diode.

3- Si nécessaire, enroulez la lampe à diode de ruban adhésif pour agrandir le diamètre afin d'avoir une bon ajustement.

4- Inserez la lampe à diode dans le socle de la lumière.

5- Sécurisez la lampe à diode en appliquant du ruban.

6- Repoussez toutes braquettes ou attaches à l'intérieur de la lumière pour dégager le chemin. Cliquez sur le bouton pour allumer la lampe, fermez l'assemblage et voila! La lumière fut.

Le seul désavantage est que vous devez ouvrir et fermer l'assemblage de la lumière lorsque vous voulez ouvrir et fermer la diode. Par contre, ça coute pas cher! Dans la lumière, vous avez amplement de place pour garder des batteries de rechange.

Les options possibles sont nombreuses avec ces petites lampe à diode, faut pas se gêner pour m'envoyer vos créations.

À la prochaine.

Gérald

7.2.07

AUTOPSIE D'UN VÉLO PAS CHER!


J'ai eu une chance la semaine dernière de trouver un vélo style cruiser dans les annonces kijiji de Montréal pour $85. Les chances de trouver une bécane de ce genre sont rare, surtout au milieu de l'hiver. C'est la première fois que je touche à un Huffy américain et je sais très bien que ce n'est pas un vélo haut de gamme. En voulant enlever les ailes, je devais en premier lieu enlever les roues. En enlevant la roue avant, j'ai entendu un sinistre bruit provenant du roulement à billes de la fourche...ca sonnait pas mal sec!

En effet, je demonte la fourche pour me rendre compte qu'il n'y a pas une goutte de graisse dans tout l'assemblage. J'ai ensuite inspecté le roulement du pédalier pour faire la même découverte. Pas de graisse pantoute! Ce vélo n'a jamais eu d'entretien et il est pas mal récent. Ca me surprend puisqu'en général même un vieux vélo "cheap" a un restant de graisse à ces endroits. Des roulements mal, ou pas graissés ralentissent le vélo et rend la chose plus difficile à pédaler. Si vous devez absolument acheter un vélo dans une grande chaine dans le genre de celui-ci, prévoyez un montant pour le faire inspecter et préparer par votre boutique vélo locale. La chance d'acheter un vélo dans cette condition dans une boutique est quasi inexistante.

Enfin, ce vélo sera modifié à la "custom" et est en fin de compte un canevas blanc qui sera amélioré avec le temps.

à la prochaine

Gérald